Le scintillement de l’éclairage

Qu’est-ce que le scintillement de l’éclairage ?

En Amérique du Nord, le courant électrique fonctionne à une puissance de 60 cycles par secondes. Ainsi, le courant s’éteint et se rallume 120 fois par secondes. Ceci est si rapide que l’œil humain ne peut voir les 120 scintillements produits ainsi à toutes les secondes. Ce scintillement qui en anglais se nomme « flicker » se fond donc pour créer un éclairage continu.

Il est possible d’observer que les lumières des plafonniers clignotent de façon rapide et répétitive tel un stroboscope et que l’intensité de la lumière fluctue comme si la lumière papillotait. Il est possible aussi d’observer du scintillement de lumière en provenance de lampes électriques branchée au mur. Mais plus souvent qu’autrement, vérifiez d’abord que l’ampoule est suffisamment serrée dans le culot de la lampe. En effet, les vibrations engendrées par la circulation des gens à l’intérieur de la maison et la circulation automobile à proximité ou lors de travaux peuvent doucement faire desserrer les ampoules aux fils des mois. À contrario, le scintillement au lieu de diminuer peut aussi augmenter.

Il est aussi possible que la fluctuation rapide et répétitive de l’intensité soit à ce point rapide soit à plus de 50 hertz que la plupart des gens ne pourront pas la détecter à l’œil nu. Les lampes fluorescentes, qui elles ont une fréquence de scintillement de 120 hertz donc encore moins de gens ont la capacité oculaire de s’en rendre compte à l’œil nu.

Quelles sont les causes du scintillement de l’éclairage ?

La variation de la source lumineuse des plafonniers est causée par des variations de la tension du circuit desservant le secteur des installations du ou des plafonniers de ce même secteur. Le problème peut également être engendré par des variations de tension de la ligne électrique ou directement du réseau électrique ou encore par des perturbations électromagnétiques.

Une autre cause peut être lié à l’utilisation de gradateurs. Ce dernier pourrait être soit défectueux ou alors le gradateur peut être incompatible avec le type d’ampoule que vous avez choisi d’installer. Les gradateurs ne sont pas automatiquement aptes à faire fonctionner correctement tous les types d’ampoules que nous retrouvons maintenant en grande quantité chez les marchands. Il peut ainsi résulter de cette incompatibilité un scintillement de l’éclairage.

Aussi, l’utilisation de trop d’appareils énergivores en même temps ou alors l’utilisation d’un compresseur à air très demandant pour votre entrée électrique pourrait faire vaciller l’intensité de l’éclairage. Une entrée électrique désuète peut aussi être l’explication.

Des risques pour la santé dus au scintillement de l’éclairage ?

Une étude scientifique a été menée dans les milieux de travail professionnels concernant les lampes fluorescentes. Il a été démontré que même si l’œil humain peut ne pas percevoir les oscillations et scintillement de la lumière, ils peuvent tout de même induire de la fatigue oculaire ainsi que des maux de têtes.

Les bris engendrés par le scintillement de l’éclairage

De façon générale, les fluctuations n’engendrent pas de bris de l’équipement électrique.

Mesures correctives contre le scintillement de l’éclairage

Quelques mesures simples peuvent être faites afin d’enrayer le papillotement de l’éclairage.

  • Visser adéquatement l’ampoule
  • Remplacer l’ampoule
  • Remplacer le plafonnier
  • Vérifier la compatibilité ampoule/gradateur

Après avoir fait vos vérifications vous constatez que vous avez toujours des problèmes de scintillements ? N’hésitez pas à fixer un rendez-vous avec l’un de nos électriciens experts certifiés. Il nous fera plaisir d’évaluer la situation avec vous et d’ainsi inspecter tout votre réseau à commencer par le secteur électrique visé par le scintillement.