Court-circuit

Puisque tout bâtiment est équipé de câbles qui servent à faire circuler l’électricité dans nos maisons et commerces, les risques de court-circuit sont dès lors toujours présents dans tout système électrique. Mais en étant vigilent et bien renseigné, vous pouvez prévenir quelques sources de court-circuit vous-mêmes. Également, le fait de confier vos travaux électrique à de vrais professionnels électriciens qui sont certifiés vous sauvera bien des ennuis et des dépenses inutiles à court, à moyen et à long terme.

Qu’est-ce qu’un court-circuit

Le court-circuit est un contact accidentel entre deux conducteurs de polarité opposée. Il s’ensuit une décharge de courant électrique supérieure à la normale que l’on appelle le court-circuit. Cette décharge d’intensité électrique force une augmentation de la température des conducteurs, ce qui peut provoquer un incendie, des blessures voir même, une électrocution létale. Lors d’un court-circuit, il est possible d’entendre un bruit distinctif, des étincelles et de la fumée.

Les causes d’un court-circuit

La majorité du temps, les courts-circuits sont causés par un appareil électro-ménager branché à une prise murale de la maison. Et moins fréquemment, le court-circuit sera engendré par les câbles électriques de la maison elle-même. Ce type de court-circuit crée un risque d’incendie derrière les murs.

 Il y a différentes causes qui peuvent engendrer un court-circuit dans un bâtiment telles que :

  • La foudre
  • Un rongeur
  • Une surtension
  • Une erreur de câblage
  • La détérioration de l’isolation d’un câble

Les conséquences d’un court-circuit

Il peut y avoir plusieurs conséquences suite à un court-circuit :

  • Circuit dégradé
  • Matériel dégradé
  • Incendie
  • Électrocution

Prévenir les courts-circuits

Des mesures adaptées existent afin de prévenir les courts-circuits tels que les fusibles et les disjoncteurs.

Si vous avez un court-circuit

La première chose à faire, si cela vous est possible, rendez-vous au panneau de contrôle de votre résidence qui est généralement situé au sous-sol. Ouvrez le panneau de contrôle mais ne touchez à rien à l’intérieur car il y a un risque d’électrocution pour vous. Déterminez le secteur de votre maison qui a été touché par le court-circuit en identifiant le disjoncteur qui s’est permuté (fermé). Si ce disjoncteur indique « comptoir ilot » par exemple, débranchez à l’étage tous les appareils électro-ménagers branchés de ce secteur électrique. Si vos luminaires sont sur ce secteur, fermez les interrupteurs.

Vous pouvez retourner à votre panneau électrique et remettre à la position marche le disjoncteur. Si le disjoncteur se remet immédiatement à sa position de sécurité éteinte, il indique que le court-circuit est dans le câblage ou dans une composante de votre circuit électrique. Auquel cas, appelez un électricien expert pour remédier à la situation.

Ne forcez jamais et ne retenez jamais un disjoncteur dans sa position de fonctionnement. Simplement, remettez votre disjoncteur rapidement et fermement à sa place d’origine. Si le disjoncteur reste bien en place par lui-même, c’est que ce secteur d’alimentation pourrait avoir été suractivé par la demande en électricité trop forte de l’un de vos appareils.

Si un câble électrique est exposé, par mesure préventive, coupez l’électricité. Rappelez-vous qu’une décharge électrique peut être mortelle. Par sécurité, demandez l’aide d’électriciens professionnels qui savent exactement ce qu’ils font et ont à cœur votre sécurité.

Notre évaluation des coûts pour vos travaux et de vos besoins est sans frais chez Boucher Lortie, sans pression et sans engagement de votre part.

Vous avez des problèmes électriques ? On est de service.